Suggestion de film à voir et suggestion de livre à lire

N'utilisez ces champs que pour afficher date et lieu pour des événements à venir.

Voici l'annonce de la sortie du film "La forêt de mon père".
Ceux qui iraient voir ce film, pourraient nous faire des retours.

N'utilisez ces champs que pour afficher date et lieu pour des événements à venir.

Quelques lignes à propos du livre " La salle de bal » de Anna HOPE *

proposé par Isabelle Nicoud, psychologue clinicienne

Un asile d’aliénés du début du XXème siècle en Irlande.

L’histoire d’une rencontre improbable entre une femme et un homme, internés dans des quartiers séparés de l’établissement, animés de part et d’autre par l’espoir de s’échapper et de vivre hors les murs. Rencontre qui va être favorisée par le bal des pensionnaires qui a lieu chaque vendredi.

Un médecin aliéniste, musicien qui oscille entre une position humaniste et la théorie de l’eugénisme et de la dégénérescence en vogue.

Un roman fluide et une écriture sensible qui nous transporte dans un univers qui nous parle aussi de l’Histoire de la psychiatrie en Europe.

* Editions  Gallimard - Folio poche 2017

N'utilisez ces champs que pour afficher date et lieu pour des événements à venir.

Voici quelques lignes rédigées par Nicole TREGLIA psychanalyste, à propos de l'ouvrage : De famille à tribu* de Zorah Viola

Dans cet ouvrage Zorah Viola témoigne de son expérience d'accueil d'enfants de l'Aide Sociale à l'Enfance durant de nombreuses années. Pas sans la psychanalyse. Sa propre cure, ce dont le sous titre de son livre - Tout le monde n'a pas eu ma chance d'avoir une mère tordue - se fait l'écho.  Mais aussi par la pratique assidue de la supervision analytique que j'ai assurée tout au long de l'existence du Lieu de vie. Cet accompagnement au long cours m'a donné l'honneur d'en rédiger la préface.
L'auteure raconte donc  sa rencontre avec chaque enfant accueilli, réexamine la singularité de sa situation et dans un style vivant - à l'instar du lieu de vie lui-même - transmet dès lors les problématiques, aussi  bien que les solutions, montages et bricolages, conditions pour construire et durer dans autant d'aventures spécifiques que d'enfants hébergés. Faire ainsi exister une relation et des repères bien au delà du temps strict de l'accueil. A ce titre Zorah Viola déplie la particularité de ce métier et fait résonner pour nous la convergence du travail et de l'amour. Elle fait aussi entendre l'usage qu'elle fait de sa proximité avec la mère tordue, éclairant en acte la relation tissée avec des femmes, ces mères d'enfants confiés, un véritable nouage civilisé qui donne support au placement dans une alliance qui n'est pas de principe.  Loin d'une référence à la norme et au jugement, un enseignement s'en trouve produit... Bonne lecture !

* Editions l'Harmattan

Recevez notre hebdomadaire avec les activités publiées dans la semaine.

Vos données restent confidentielles.
Plus sur la confidentialité ici